Publié le

Quel est le meilleur sextoy de l’année?

Ca y est, la saison des cérémonies bat son plein : entre les Golden Globe, les Césars, les Oscars, les Magritte, les Molières, les MTV Music et les Game Awards, aucun secteur n’est laissé pour compte. Pas même celui de l’industrie du sexe : là aussi, un jury se rassemble pour récompenser les meilleurs produits créés autour du thème. Il y a quelques semaines, les XBIZ Awards ont été remis en grande pompe à Los Angeles lors d’une cérémonie grandiose.
Cinéma, musique, théâtre, jeux vidéo, de nombreuses industries des arts de tous les horizons organisent régulièrement des événements parfois suivis mondialement pour récompenser l’excellence. Le sexe n’y échappe pas, il est lui aussi est mis à l’honneur dans une cérémonie annuelle : les XBIZ Awards désignent chaque année les meilleurs du secteur. Film, acteur, actrice, réalisateur et sextoys, aucune catégorie n’est oubliée… Même pas celle de la MILF – comprenez « Mother I’d like to fuck », ou MBAM « mère bonne à baiser » : cette année, c’est Kendra Lust, femme à la poitrine plus que pulpeuse et aux formes maternelles, qui a remporté la palme.
Du côté des sextoys, c’est le Magic Wand de chez Vibratex qui gagne l’Award du meilleur vibromasseur externe. Très populaire aux Etats-Unis, ce jouet à la tête masseuse est surtout apprécié par les femmes qui aiment les vibrations fortes. Du côté des non vibrants, ce sont des perles anales en verre qui ont été primées, sans doute pour leur aspect luxueux – elles ont l’air d’avoir été moulées dans l’or… Le must-have pour les couples ? Le Passionate Play de chez We-Vibe, cette marque spécialisée dans les jouets érotiques connectés, qui permet aux couples de se faire mutuellement vibrer à distance. Et le plus innovant, alors ? Selon le jury, c’est le Womanizer, un vibromasseur nouvelle génération qui exerce un mouvement de succion sur le clitoris… Une vraie innovation technologique, apparemment.
Faut-il pour autant se ruer sur ces sextoys derniers cris ? Pas sûr… Cette cérémonie est comme les autres : elle a son tapis rouge, son armée de paparazzi, ses célébrités suivies de leurs fans, et, surtout, un côté commercial démesuré. Si s’y intéresser permet de se tenir au courant de ce qui se fait dans l’industrie, il ne faut pas perdre de vue l’aspect marketing de ce genre d’événements, et prendre pour parole d’évangile le classement qui en ressort. Au contraire : dans le domaine du sexe particulièrement, chacun a ses goûts et ses préférences. Plus encore, ce genre de cérémonies focalise l’attention d’avantage sur les moyens – les sextoys – que sur la fin – le plaisir… Une perspective dans laquelle on prend le risque d’éloigner son désir de l’autre, et de le projeter sur l’objet, au risque d’oublier que le sexe, c’est avant tout un moment de partage entre partenaires.